RF-ID : le choix de la norme et de l’étiquette – Part 1

934 600 Ralph Meyer

La RF-ID (Radio Frequency Identification) est une technologie basée sur le rayonnement radiofréquence et l’usage d’un lecteur qui capte les informations de vos produits en temps réel.

Un peu d’histoire …

  • 1950 : le principe de la radio-fréquence a été utilisé pour la première fois par la Royal Air Force pour identifier les appareils en vol.
  • 1969 : Mario Cardullo dépose aux Etats-Unis le premier brevet lié à la technologie RF-ID afin de développer des solutions d’identification pour les locomotives.
  • 1990 : IBM intègre, sur une seule puce, l’ensemble des composants nécessaires au fonctionnement d’un badge RF-ID.
  • 2003 : EAN Internationnal et UCC créent le standard EPC intégrant les technologies RF-ID et Internet pour mettre en place le réseau de traçabilité des objets.

Code-barres vs RF-ID :

La technologie code-barres vs la RF-ID : deux technologies pas si différentes que cela : lecture à distance de quelques cm à plusieurs mètres, lecteurs manuels ou à poste fixe (portique), distance de lecture en fonction de la taille de l’antenne de la puce et de la puissance du lecteur vs la barre fine pour un code-barres.

De quoi est constitué un Tag RF-ID ?

Les normes et technologies existantes :

BF : Basse Fréquence : 125 KHz

  • Application : le contrôle d’accès
  • Distance de lecture : 5 cm max
  • Mémoire disponible : 128 bits (/8 = 16 caractères alphanumérique ASCII)
  • Encodage : système de table
  • Lecture : par lecteur fixe (sur un mur par exemple)

HF : Haute Fréquence : 13.56 MHz

RF-ID
inlay HF

    • La norme NFC (Near Field Communication) fait partie de la HF
  • Applications : paiement sans contact (NFC) / logistique
  • Distance de lecture : par contact (NFC) et jusqu’à 30/50 cm max
  • Mémoire disponible : jusqu’à 64 bits
  • Encodage : par imprimante type Sato avec un logiciel de type NiceLabel, par terminal durci portable ou puce directement encodée en usine
  • Lecture : Smartphone (NFC), terminal portable durci, tunnel
  • Lecture de masse : jusqu’à 20 tags
  • Liquide / Métal : moins vulnérable aux interférences 

UHF : Ultra Haute Fréquence : 860 / 960 MHz

RF-ID
inlay UHF
  • Applications : logistique / gestion des immobilisations / retail
  • Distance de lecture : de 5 cm à plusieurs mètres
  • Mémoire disponible : de 96 à 512 bits
  • Encodage : par imprimante type Sato ou Zebra ou Honeywell avec un logiciel de type NiceLabel, par terminal durci portable ou puce directement encodée en usine
  • Lecture : terminal ou pda durci portable, lecteur de table, portique
  • Lecture de masse : jusqu’à 200 tags en même temps
  • Liquide / Métal : précautions à prendre
  • Sensible à l’orientation

Tag « passif » – Tag « actif » : quelles différences ?

Étiquette Radio Active :

  • Alimentée par une source d’énergie « embarquée »
  • Pile ou batterie interchangeables ou non (en fonction des modèles).
    Cette batterie permet d’augmenter la puissance de transmission et, par conséquent, la distance de lecture
  • Autonomie de quelques mois à plusieurs années
  • Utilisations dans les télépéages, les wagons …

Étiquette Radio Passive :

  • Auto alimentée par un courant induit ou par une onde radio
  • N’intègre aucune pile ou batterie (d’ou le nom « tag passif »)
  • Autonomie – rétention des informations entre 10 et 50 ans (suivant modèle) et 100.000 cycles d’écriture
  • Technologie plus récente
  • Utilisations : logistique, retail, anti-démarrage des véhicules, immobilisations, contrôle d’accès …

Les zones mémoires (UHF)

RF-ID

Il existe 4 zones mémoire en UHF : une zone « réservée » pour le mot de passe, une zone « EPC : Electronic Product Code » disponible pour le stockage des informations (de mini 96 bits, donc 12 caractères alpha ASCII ou 24 Num en hexa jusqu’à 512 bits), une zone TID, qui correspond au numéro de série de la puce et qui est unique au monde et une zone « USER » qui peut aussi être utilisée pour le stockage des informations.

Le « diagramme » permettant de choisir son tag RF-ID

RF-ID

Il existe des étiquettes adhésives « hors-métal », vierges (pour utilisation dans une imprimante RF-ID) ou imprimées en surface ou par le dessous.

RF-ID

Toujours en « hors-métal » : Des tags durcis non adhésifs composés d’un dos épais, d’un adhésif interne, de l’inlay UHF ou HF, d’un adhésif pour tenir l’inlay et d’un film résistant (souvent imprimé par le dessous).
Il existe des versions « haute résistance aux températures », en tissus à coudre ou thermo-coller, avec des rilsans :

RF-ID

Pour le « on-métal » en version adhésive (toujours en vierge ou imprimé en surface ou par le dessous donc inaltérable). Il existe aussi des versions « haute résistance aux températures » :

RF-ID

Pour le « on-métal » en version « tags durcis » avec des températures pouvant aller de -40 ° à + 85 °C, en ABS avec une protection IP68. Ils conviennent pour une pose directe (à visser ou riveter) pour les environnements industriels ou logistiques.

RF-ID

Les deux utilisations de la RF-ID : circuit ouvert – circuit fermé

Dans le cas du circuit fermé : vos tags RF-ID ou étiquettes RF-ID sont réutilisables. Ils vont être collés ou fixés sur des contenants ou des produits vous appartenant. Par exemples bacs en plastique, palettes, vêtements … Dans le cas du circuit ouvert, votre étiquette est « perdue », par exemple sur un emballage.

Ralph Meyer

Ralph Meyer

LinkedIn

Présent dans le monde de la traçabilité et de l’Auto ID depuis plus de 30 ans. J’ai connu toutes les évolutions depuis le « crayon » code-barres, la première imprimante thermique jusqu’aux nouvelles technologies d’aujourd’hui. Ma double formation technique et commerciale me permet de répondre à toutes les problématiques liées à ce sujet. J’interviens également pour des présentations dans les écoles ou séminaires. Président Fondateur de l’association humanitaire Cycles & Solidarité. Et sur ce blog je partage de la manière la plus globale toute mon expérience et mon savoir-faire.

Tous les articles par : Ralph Meyer
Ralph Meyer

Ralph Meyer

LinkedIn

Présent dans le monde de la traçabilité et de l’Auto ID depuis plus de 30 ans. J’ai connu toutes les évolutions depuis le « crayon » code-barres, la première imprimante thermique jusqu’aux nouvelles technologies d’aujourd’hui. Ma double formation technique et commerciale me permet de répondre à toutes les problématiques liées à ce sujet. J’interviens également pour des présentations dans les écoles ou séminaires. Président Fondateur de l’association humanitaire Cycles & Solidarité. Et sur ce blog je partage de la manière la plus globale toute mon expérience et mon savoir-faire.

Tous les articles par : Ralph Meyer

Laisser une réponse

Ralph Meyer

Ralph Meyer

LinkedIn

Présent dans le monde de la traçabilité et de l’Auto ID depuis plus de 30 ans. J’ai connu toutes les évolutions depuis le « crayon » code-barres, la première imprimante thermique jusqu’aux nouvelles technologies d’aujourd’hui. Ma double formation technique et commerciale me permet de répondre à toutes les problématiques liées à ce sujet. J’interviens également pour des présentations dans les écoles ou séminaires. Président Fondateur de l’association humanitaire Cycles & Solidarité. Et sur ce blog je partage de la manière la plus globale toute mon expérience et mon savoir-faire.

Tous les articles par : Ralph Meyer