Ecran tactile résistif et capacitif

Ecran tactile résistif et capacitif : quelles différences et comment choisir ?

934 600 Ralph Meyer

Les dalles tactiles actuelles s’appuient principalement sur deux technologies : Ecran tactile résistif ou capacitif (multi-touch)

Un peu d’histoire … L’écran tactile résistif a été inventé en 1971 par Sam Hurst, qui était chercheur. Il fonde ensuite ELO TouchSystem, qui est encore à ce jour, un acteur majeur des technologies tactiles. C’est en 1983, que HP lance un ordinateur personnel à écran tactile : c’est le 1er à être commercialisé dans le grand public. L’écran tactile capacitif, quand à lui, a été remis au goût du jour en 2007 par Apple et son Iphone.

Ecran tactile résistif et capacitif : une petite description :

Un écran résistif : peut se reconnaître à sa surface souple qui s’enfonce très légèrement lors d’un appui et il peut s’utiliser indifféremment avec un doigt ou un stylet. Un écran résistif est constitué de deux surfaces séparées par de minuscules entretoises et parcourues de connecteurs. Le « touché » du doigt ou une pointe quelconque déforme la surface supérieure et met en contact ses connecteurs avec ceux de la surface intérieure. Pour déterminer le point de « touché », il suffit de récupérer les deux fils verticaux et horizontaux mis en contact (la résistance électrique chute). On peut comparer cette technique avec celle des claviers.

Ce type d’écran s’utilise pour les terminaux portables (logistique), les terminaux embarqués pour les chariots (principalement sous Windows CE ou Windows Mobile) et certains panels PC ou « client léger » (Resistive Industrial touch). Il peut même être utilisé avec des gants standards.

Les avantages de cette technologie : coût de fabrication plus faible que capacitif, possibilité d’utiliser un stylet standard, une précision plus grande grâce au stylet, très adapté au monde industriel.

Les inconvénients : légère tendance à s’user plus rapidement (rayures, griffures, objets pointus), réactivité qui peut varier en fonction du constructeur et de l’âge de la dalle, l’écran peut consommer de 20 à 25 % de la luminosité et donc générer des reflets et des angles de vision limités.

Un écran capacitif (P-CAP) : dispose d’une surface en verre (ou plastique dur ou saphir) revêtue de conducteurs transparents (50 microns de diamètre) et invisibles. Puisque le corps humain est un conducteur d’électricité, en touchant l’écran avec le doigt, il se crée un champ électromagnétique mesurable qui modifie localement la capacité. Cet emplacement est alors enregistrée et l’action faite. Ceci explique pourquoi un stylet ne peut fonctionner. Cette technologie permet un confort absolue dans la navigation grâce au multi-touch : reconnaissance de plusieurs points de contact simultanés, de 2 (écran d’entrée de gamme) à 10 pour les plus performants.

A ce jour, quasiment tous les terminaux, tablettes ou pda durcis sous Android, utilisent les écrans capacitifs. Certains constructeurs (produits industriels) proposent même de choisir entre un écran tactile résistif et capacitif en fonction de l’utilisation.

En conclusion le choix entre un Ecran tactile résistif et capacitif va donc fortement dépendre de l’application (qui prend en compte ou pas le multi-touch), de l’utilisation : entrepôt, production, mobilité, du type de matériel : terminaux piéton ou embarqués, pda durcis, tablettes, Panels PC … de la taille de l’écran souhaitée et de l’environnement (poussières, projections …)

Ralph Meyer

Ralph Meyer

LinkedIn

Présent dans le monde de la traçabilité et de l’Auto ID depuis plus de 30 ans. J’ai connu toutes les évolutions depuis le « crayon » code-barres, la première imprimante thermique jusqu’aux nouvelles technologies d’aujourd’hui. Ma double formation technique et commerciale me permet de répondre à toutes les problématiques liées à ce sujet. J’interviens également pour des présentations dans les écoles ou séminaires. Président Fondateur de l’association humanitaire Cycles & Solidarité. Et sur ce blog je partage de la manière la plus globale toute mon expérience et mon savoir-faire.

Tous les articles par : Ralph Meyer
Ralph Meyer

Ralph Meyer

LinkedIn

Présent dans le monde de la traçabilité et de l’Auto ID depuis plus de 30 ans. J’ai connu toutes les évolutions depuis le « crayon » code-barres, la première imprimante thermique jusqu’aux nouvelles technologies d’aujourd’hui. Ma double formation technique et commerciale me permet de répondre à toutes les problématiques liées à ce sujet. J’interviens également pour des présentations dans les écoles ou séminaires. Président Fondateur de l’association humanitaire Cycles & Solidarité. Et sur ce blog je partage de la manière la plus globale toute mon expérience et mon savoir-faire.

Tous les articles par : Ralph Meyer

Laisser une réponse

Ralph Meyer

Ralph Meyer

LinkedIn

Présent dans le monde de la traçabilité et de l’Auto ID depuis plus de 30 ans. J’ai connu toutes les évolutions depuis le « crayon » code-barres, la première imprimante thermique jusqu’aux nouvelles technologies d’aujourd’hui. Ma double formation technique et commerciale me permet de répondre à toutes les problématiques liées à ce sujet. J’interviens également pour des présentations dans les écoles ou séminaires. Président Fondateur de l’association humanitaire Cycles & Solidarité. Et sur ce blog je partage de la manière la plus globale toute mon expérience et mon savoir-faire.

Tous les articles par : Ralph Meyer